Jean Ferrari

Jean Ferrari – Roma, Facoltà Valdese di Teologia, 2015. Convegno « Ernesto Buonaiuti nella cultura italiana ed europea del suo tempo: tra modernismo e mondo evangelico »

Italiques rend hommage à Jean Ferrari, professeur émérite et associé au Centre Bachelard de l’Université de Bourgogne, spécialiste de Kant auquel il a consacré plusieurs ouvrages et de nombreux articles, et dont il a donné des traductions parues dans la bibliothèque de la Pléiade.

Jean Ferrari a été membre du conseil d’administration (2013-2016) et vice-président d’honneur d’Italiques de 2017 à 2024.  Il a participé aux colloques de Rome (1998), Palerme (2000), Ferrare (2002), Dijon (2002), Palerme (2005), Rome (2006 et 2013) et publié dans la collection Italiques « Ernesto Buonaiuti, Maurice Blondel et la crise moderniste », dans les actes du colloque Ernesto Buonaiuti nella cultura europea del Novecento  (Paolo Carile et Marc Cheymol, dir.), revue Modernism, 2016 / 2, et « ITALIQUES 2017 », dans Vingt ans en ‘Italiques’ / Vent’anni di ‘Italiques’ sous la dir. de Paolo Carile et Marc Cheymol, Roma, Aracne, collection « Publications d’Italiques », n°7, 2017, p. 145-146.

 
Jean Ferrari, Francesco Margiotta Broglio – Roma, Facoltà Valdese di Teologia, 2015.
Convegno « Ernesto Buonaiuti nella cultura italiana ed europea del suo tempo: tra modernismo e mondo evangelico »

Jean et Anne Ferrari, Paolo Carile. Rome, Palais Farnese, 2013.

Anne et Jean Ferrari, Marie-France Renard – Roma, Palazzo Farnese, 2013. colloque «Dall’Italia alla Francia. Visioni del Mediterraneo»

Jean Ferrari a enseigné la philosophie aux universités de Rabat, de Vienne et de Bourgogne où il fut deux fois doyen de la faculté de lettres et philosophie. Il a exercé en outre les fonctions de conseiller culturel adjoint, chargé de la coopération culturelle et technique près de l’Ambassade de France au Maroc, de conseiller culturel et scientifique en Autriche, de conseiller culturel et chef de la mission universitaire française en Italie de 1998 à 2001. Président de l’Association des Sociétés de Philosophie de Langue Française et vice-président de la Fédération Internationale des Sociétés de Philosophie, il a animé aussi la Société Bourguignonne de philosophie et a été membre résident de l’Académie des Sciences, Arts et Belles Lettres de Dijon, dont il a présidé la commission du prix (1994-1998) et assuré la vice–présidence (1998-2002).

CouvertureUne philosophie cosmopolite : hommage à Jean Ferrari, Centre Gaston Bachelard de recherches sur l’imaginaire et la rationalité, Maryvonne Perrot (éd.) et Jean-Jacques Wunenburger, 2001, 254 p. Cet ouvrage, en hommage au doyen Jean Ferrari, rassemble en une première partie, sous le titre de  » La galaxie kantienne « , un certain nombre de contributions d’éminents spécialistes, français et étrangers, de la philosophie de Kant, tant théorique que morale et politique, à laquelle Jean Ferrari a consacré la plupart de ses travaux. La seconde partie, plus courte et diverse, séduira tous ceux qui prônent le dialogue entre les disciplines, en particulier entre la littérature et la philosophie. Une inspiration commune conduit les auteurs du livre à mettre en lumière l’ouverture et la dimension cosmopolite de la réflexion philosophique, telle qu’elle est menée au Centre Gaston Bachelard sur l’imaginaire et la rationalité de l’Université de Bourgogne.

Jacqueline Risset et Jean Ferrari. Roma, Palazzo Farnese, 2013. colloque «Dall’Italia alla Francia. Visioni del Mediterraneo»

Jean Ferrari est l’auteur de : Les sources françaises de la philosophie de Kant, Klincksieck, 1980; L’année 1796, sur la paix perpétuelle : de Leibniz aux héritiers  de Les sources françaises de la philosophie de Kant, Klincksieck, 1980 ; L’année 1796, sur la paix perpétuelle : de Leibniz aux héritiers de Kant (collectif dirigé par J. Ferrari et S. Goyard-Fabre), Vrin, 1998; L’année 1798: Kant et la naissance de l’anthropologie au siècle des lumières (actes du colloque de Dijon, 9-11 mai 1996, direction et introduction J. Ferrari), Vrin, 1997; La rencontre des imaginaires : entre Europe et Amériques (actes d’un colloque de Gênes de 1991, direction J.-J. Wunenburger), L’Harmattan, 1993. Il a dirigé aussi Égalité / Uguaglianza [actes du colloque franco-italien de philosophie politique, Rome, les 21 et 22 novembre 1988], éd. par Jean Ferrari et Alberto Postigliola, Napoli : Liguori ed,1990; L’Idée de nation [actes du colloque de Dijon, 13-14 novembre 1986], Ed. Universitaires de Dijon, 1991; Le Baroque, actes du colloque [Naples, 13-14 novembre 1998], Università degli studi di Napoli l’Orientale, Dipartimento di filosofia e politica / Université de Bourgogne, Département de philosophie, Cdr Sur Image, Collection Figures libres, 2003; Kant et les Lumières européennes [actes du Congrès de de Sociétéd’études kantiennes de langue française. Congrès, Naples, 2005], 2009; L’action, [actes du Congrès de l’Association des sociétés de philosophie de langue française, Venise, 2010], 2013; Jean Ferrari, (dir.), Le Possible et l’impossible [Actes du XXXVe Congrès International des Sociétés de Philosophie de Langue Française, Rabat, 26-30 août 2014], éd. par Jean Ferrari, Sophie Grapotte et Abdeljalil Lahjomri, Paris, Vrin, 2017.


2002, Ferrare – Christia Leggeri, François Moureau, Yves Hersant, Jean Ferrari, Alberto Castoldi, Jean Céard, Valeria Pompejano, Paolo Carile, Jean-Michel Racault, Jean Musitelli, Marie-France Renard

2002, Ferrare – Christia Leggeri, François Moureau, Yves Hersant, Alberto Castoldi, Jean Céard, Jean Ferrari, Valeria Pompejano, Jean Musitelli, Jean-Michel Racault, Paolo Carile, Dominique Lanni, Marie-France Renard


En marge du colloque 2015: Anne et Jean Ferrari, Michèle Gendreau-Massaloux

En marge du colloque 2015: Accademia dei Lincei – Anne et Jean Ferrari

 

Laisser un commentaire