Colloque Italiques 2013

 Rome (Palais Farnèse, Accademia dei Lincei), 28-29 novembre 2013

 

« D’ITALIE ET DE FRANCE : VISIONS DE LA MÉDITERRANÉE »
Téléchargez le programme

Enregistrements du colloque 2013
Jeudi 28 novembre 2013, Palais Farnese, Ambassade de France
Vendredi 29 novembre 2013, Accademia Nazionale dei Lincei
Intervention de Bertrand Delanoë, Accademia Nazionale dei Lincei

La persistance historique, en Méditerranée, d’une économie d’échanges et de transferts se trouve marquée par de nouveaux affrontements, mais aussi par d’impressionnants soulèvements démocratiques dans les pays du sud.
Comment, dans un monde où la crise financière réduit la place de l’économie européenne, valoriser cette pratique et cette vision de la Méditerranée que chacun de nos deux pays vit comme un héritage, comme un partenariat privilégié, comme une espérance de développement partagé ?
Au principe de notre rencontre se trouvent un constat et une interrogation.
• Depuis au moins deux décennies la Méditerranée, comme catégorie et comme espace, est redevenue un enjeu scientifique, culturel et médiatique central ;
Italiques s’interroge donc tout naturellement sur la place du binôme italo-français / franco-italien dans ce processus, en privilégiant exclusivement les aspects culturels (culture de masse comprise) et en combinant, conformément à sa vocation, deux échelles : celle des relations bilatérales et celle des relations avec le reste de l’espace méditerranéen. L’objectif de ce colloque pluridisciplinaire, associant chercheurs et praticiens de la Méditerranée italo-française, est moins de dresser un inventaire de tous les ingrédients méditerranéens de nos cultures depuis l’antiquité que de se pencher sur la valorisation et le déploiement de ces héritages à l’époque contemporaine, jusqu’à notre actualité la plus récente. Cette initiative vise également à situer le rôle de la France et de l’Italie dans le cadre du développement d’un réseau d’activités culturelles et techniques qui relient les deux rives méditerranéennes.
Les débats s’organiseront selon les trois axes suivants :
• Des héritages culturels à confronter et à valoriser ;
• Comment joue le paradigme méditerranéen dans la création contemporaine, en Italie et en France ;
• L’Italie et La France, pour une Méditerranée de la culture.